Comment réussir l’éclairage de son intérieur ?

La luminosité dans chaque pièce est un élément à ne surtout pas prendre à la légère en matière de décoration intérieure d’une maison. Pourtant, certaines personnes le négligent souvent soit par manque d’idées, soit par méconnaissance. En effet, l’ambiance et le décor offerts à une pièce particulière dépendent en grande partie du système d’éclairage qui s’y trouve. Tamisée, forte, douce, etc. La lumière, autrement dit l’éclairage d’intérieur occupe un rôle majeur dans la décoration de toutes les pièces d’une maison.

Quel éclairage d’intérieur pour quelle pièce ?

« Chaque pièce a sa lumière », telle est en général la règle d’or pour apporter un éclairage à la fois pratique, esthétique et décoratif à une habitation. Effectivement, vous n’allez pas installer la même lumière dans une chambre à coucher et dans une cuisine fonctionnelle. Si dans la chambre, la lumière est idéalement tamisée et douce pour favoriser le sommeil, dans une cuisine ouverte où la famille aime passer du temps pour la convivialité, il faut un système d’éclairage d’intérieur assez fort. Quoi qu’il en soit, il est toujours possible de varier les envies en optant pour un mélange de lumière focale douce au-dessous du bar et d’un éclairage assez puissant pour le plan de travail. L’idée est de pouvoir passer du temps dans la cuisine dans des conditions optimales et surtout en toute sécurité.

Quel éclairage pour quelle couleur de mur ?

Il s’agit, entre autres, d’un détail que l’on oublie souvent chaque fois que l’on parle d’éclairage d’intérieur. Toutefois, les couleurs du mur ont un réel impact sur le choix de l’éclairage. En vérité, certaines couleurs absorbent la lumière, tandis que d’autres la renvoient. À ce propos, dans une pièce où les murs ou une partie des murs sont sombres, il vous est conseillé d’y installer une lumière assez puissante. Pour information, il y a un indice de puissance lumineuse qui vous permet de choisir le bon éclairage. En tout cas, il est toujours possible de compléter les sources lumineuses avec des lampes fonctionnelles, des suspensions, etc. Cela permet certes d’avoir une lumière homogène.

Et qu’en est-il des coins et des angles ?

La lumière centrale classique n’est pas pour autant mauvaise à part le fait qu’elle rend certaines zones de la maison plus sombre. Il en est par exemple le cas des coins et des angles. D’ailleurs, ce manque de lumière peut rétrécir visuellement les dimensions de la pièce. C’est la raison pour laquelle la mise en place de petites lampes à chaque angle est recommandée.

Feng shui : découvrez les règles d’or à adopter à la maison !
Salon : quelles sont les astuces pour ranger les jouets des enfants ?